Ces visages qui disent tout

En décembre dernier je suis partie au large du Nicaragua afin de voir si je n’y étais pas. Un chalet modeste au coeur d’un village retiré en bord de mer nommé Playa Quisala nous attendait. Mon idée était de découvrir ce peuple et l’histoire de ce dernier par le biais de la photographie. La formule est simple et chaque fois la même, j’aborde les habitants et me présente en leur expliquant que je suis photographe. J’adore ce moment, il est unique et imprévisible. Parler aux gens du peuple est pour moi du bonheur et je crois leur en apporter aussi en m’intéressant sérieusement à leur vie. Puis, je demande la permission (toujours!) de prendre une photo…

Le peuple nicaraguayen vit en territoire de paix depuis 2007 seulement et se relève tranquillement de la guerre qui les a envahie durant trop d’années. Je suis d’ailleurs repartie avec le livre Blood of Brothers, Life and War in Nicaragua que je vous invite à lire si ce sujet vous intéresse. L’histoire de ce pays y est magnifiquement récitée par le reporteur Stephen Kinzer.

Je vous laisse sur quelques visages parlants du coin où j’étais. Vous me direz si, comme moi, vous voyez l’histoire du pays dans leur yeux.

Maryse

1 Commentaire

  1. […] en plein milieu de nulle part, j’avais emporté tout mon équipement, et j’ai fait un mini reportage de mon séjour et des gens du peuple. C’est comme ça que j’ai confirmé mon envie. Au retour, […]

%d blogueurs aiment cette page :