Un monde à part

J’ai eu la chance de visiter, tout dernièrement,  un chenil privé de « chiens de traineau ». J’avoue que j’avais une certaine crainte car on m’avait toujours mis en garde de ces races de chiens, d’autant plus que celui d’un ami d’enfance avait, sans retenue, mangé le chien de son voisin et grogné après de jeunes enfants. Épeurant je me disais.

Je suis toutefois une grande amoureuse des animaux ou de la nature en général, ce qui fait que j’ai laissé la vie me surprendre en allant là bas la semaine dernière. Vous comprendrez que si j’en fait un post aujourd’hui, c’est parce que j’ai aimé mon expérience, que ma crainte est vite tombée et que j’ai une grande admiration pour les gens du domaine. Un monde à part qui demande beaucoup de temps, d’énergie et un amour inconditionnel envers ces bêtes.

Je vous laisse en tomber amoureux avec ces images.

Un merci spécial à Élisa, Jessie et Virgil pour cette occasion unique que vous m’avez fait vivre.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :